Présentation du Service Sanitaire
en Normandie

Couv-web-SSES.png

Service sanitaire

des étudiant.e.s

en santé

Le service sanitaire est un outil de la nouvelle stratégie nationale de santé (SNS), dont le premier axe est de mettre
en place une politique de promotion de la santé, incluant
la prévention, dans tous les milieux et tout au long de
la vie. Il participe à la réorientation du système de santé
en faveur de la prévention de la maladie et de la promotion
de la santé et répond aux enjeux de santé publique.

En Normandie, 2 500 étudiant.e.s en santé
(futurs infirmiers, médecins, pharmaciens, masseurs
kinésithérapeutes et sages-femmes), réaliseront, en
groupes interprofessionnels, 2 semaines d’action
auprès des publics
, après 4 semaines de formation
(fondamentaux et posture éducative en prévention
promotion de la santé et méthodologie de projet).

Les thématique prioritaires dans le cadre du Service sanitaire

Ces thématiques prioritaires ne sont pas exclusives

Pratiques addictives
(tabac, alcool, autres addictions)

Nutrition
(alimentation favorable à la santé et activité physique)

Santé sexuelle 
(y compris contraception)

Écrans dans la vie quotienne

Santé environnementale

Guide-SSES-2021-20212-couv.png

Objectifs généraux et opérationnels

  • Initier tous les futurs professionnels de santé aux enjeux de la prévention primaire.
     

  • Permettre la réalisation d’actions concrètes de prévention primaire participant à la politique de prévention mise en place par
    la SNS.

     

  • Favoriser l’inter-professionnalité
    et l’interdisciplinarité
    de l’apprentissage des
    professionnels de santé.

     

  • Favoriser l’apprentissage du travail en mode projet, outil indispensable au travail en équipe.
     

  • Contribuer à lutter contre les inégalités sociales et territoriales d’accès à la santé.

 

Qui peut acceuillir
les étudiants ?

Les structures en lien avec le public cible qui réalisent des actions de prévention-promotion de santé :

  • Écoles, Établissements publics locaux d'enseignement

  • Services universitaires de médecine préventive et de promotion de la santé (SUMPPS)

  • Centres médico-sociaux (CMS), centres communaux d'action sociale (CCAS), centres socio-culturels (CSC), centres d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), centres de protection maternelle et infantile (PMI), maisons familiales rurales (MFR), missions locales

  • Établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EPHAD), etc.

  • Entreprises

Pour les établissements de santé (de soins et médicosociaux), des actions du SSES peuvent s’inscrire dans de nouveaux programmes tels que les hôpitaux promoteurs de santé avec une priorité cette année : « lieux de santé sans tabac ».
https://www.respadd.org/wp-content/uploads/2018/07/Guide-HST-BAT.pdf

Les bénéfices du service sanitaire pour les publics et les territoires normands

Des bénéfices immédiats

En permettant une meilleure inter-connaissance entre professionnels, le service sanitaire favorisera l’implication de tous sur les actions à destination des publics.
L’accueil d’étudiant.e.s du service sanitaire par vos services est particulièrement intéressant pour leur permettre d’intervenir auprès des publics bénéficiaires
de vos actions mais aussi pour découvrir vos activités et vos territoires.

Des bénéfices à plus long terme

Le service sanitaire, bien que mis en place dans des délais très contraints pour tous, est un investissement pour l’avenir des territoires en matière de santé.
En effet, il participera à améliorer la connaissance des acteurs et des dispositifs existants dans votre territoire et favorisera ainsi leur attractivité pour les étudiant.e.s.

Le rôle des référents

Le référent
pédagogique

Dans le cadre du service sanitaire,
le référent pédagogique accompagne les étudiant.e.s dans leur apprentissage.

Le référent
de proximité

Le référent de proximité n’est pas nécessairement un professionnel de santé. Il organise le planning du groupe d’étudiant.e.s, planifie leurs interventions et informe les responsables des lieux d’intervention.